La drêche, ce faux déchet

Qu’est ce que la drêche?

Lors de la fabrication de la bière, nous utilisons des céréales, le plus souvent maltée (le malt), que nous faisons tremper pour en extraire le sucre. Une fois que l’on a extrait les sucres et diverses enzymes et composés, nous retirons ces céréales, c’est ce que l’on appelle la drêche. Certains pourraient dire qu’il s’agit d’un déchet du brassage, mais en fait c’est un sous produit (produit secondaire, issu de la fabrication d’un produit principal) et ça change tout. En effet, pour un ratio d’environ 25 kg pour 100 l de bières à 5% (ces chiffres varient selon les méthodes de brassage, le taux d’alcool, le type de malt…) on arrive très vite à plusieurs tonnes de drêche par an à évacuer.

Le défi de la valorisation

Le passage de déchet à sous produits se fait à travers la valorisation du produit. Si l’on prend la définition légale d’un déchet en France, « il s’agit d’un objet, produit… abandonné ou que le détenteur destine à l’abandon » (je vous ai fait la version courte). Si on traduit ça, mes drêches si je les jette c’est un déchet, si je les utilise c’est un sous produit et l’enjeu (non pas que pour les drêches mais pour tout produit) est de le faire passer de déchet à sous produits (dans le cas d’un processus de fabrication) ou du moins lui redonner une seconde vie (en le réutilisant dans sa fonction première, dans une autre fonction ou en recyclant les matériaux pour en faire de nouveau de la matière première).

Ceci donne lieu à un véritable marché avec une industrie conçue tout autour. Et la drêche en fait parti.

Au delà des divers débats qui peut y avoir autour du sujet de manière plus globale, voyons ce que nous pouvons faire de la drêche.

L’utilisation en agriculture

L’une des manières les plus simples de réutiliser les drêches est en agriculture, ça marche aussi pour votre potager.

  • Nous pouvons le mettre simple au compost, ce résidu organique est compostable.
  • Directement comme engrais
  • Une fois sec il fait aussi un bon paillage

Mais il est surtout utilisé dans l’alimentation animale, nous pouvons soit le donner directement aux animaux en complément de leur ration habituelle. Les poules en raffolent, les vaches et cochons ne se font pas prier. Pour certains animaux il faut faire attention aux quantités, car ce n’est pas adaptés pour toutes les espèces.

Il est aussi utilisé pour la fabrication de granulés et de tourteaux pour nourrir les animaux, nous dépassons le simple stade du brasseur qui donne ses drêches à ses poules ou à l’agriculteur du coin pour basculer sur une industrialisation dans la réutilisation du produite.

Dans la série « easy » sur Netflix, dans une des histoires, nous suivons d’ailleurs 2 frères qui montent leur brasserie et leur compagnes montent en parallèle un commerce de biscuit pour chien à base de drêches.

Les drêches comme énergie

Les drêches peuvent être utilisées pour faire du biogaz (gaz issu de la fermentation de matière organique) ou du bio carburant. Attention c’est bien les drêches qui sont utilisé, inutile d’essayer de mettre la bière dans votre réservoir, ça serait du gâchis et inefficace.

Des utilisations plus étranges

Une marque de meubles utilise les drêches pour fabriquer leurs produits, une fois sécher et compacter, ça devient un matériau solide, à l’image du contreplaqué ou de l’OSB.

Une autre société utilise les drêches pour fabriquer des filaments pour imprimante 3D.

Donc on peut avoir une table et une chaise en drêche, ainsi qu’imprimer son verre avec des filaments de drêche.

Et dans l’alimentation humaine?

On retrouve de plus en plus de produits alimentaires à base de drêches. Différentes marques fabrique des biscuits apéritifs (pour manger en buvant une bonne bière bien entendu), mais aussi des pâtes, du pain, des gâteaux… La drêche vient en compléments de la farine la plupart du temps.

Vous pouvez retrouver des idées recettes dans notre section recettes du blogs, si vous êtes intéressés pour récupérer des drêches, n’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de vous en donner.

 

 

 

POST A COMMENT

As-tu 18 ans?

La bière c’est bon, mais c’est de l’alcool et l’alcool c’est dangereux pour la santé, pour continuer sur ce site il faut avoir 18 ans minimum (ou l’âge légal du pays dans lequel tu te trouves).